×

Voulez-vous vous connecter au Site Externe quitter www.amgen.ca?

Vous quittez maintenant le site Web d’Amgen. Veuillez prendre note que les renseignements auxquels vous aurez bientôt accès pourraient ne pas être conformes aux exigences réglementaires canadiennes. Les autorisations en matière de commercialisation et la disponibilité des produits peuvent différer entre le Canada et d’autres pays.

×

Voulez-vous vous connecter au d'autres sites externes et quitter www.amgen.ca?

Vous quittez maintenant le site Web d’Amgen. Veuillez prendre note que les renseignements auxquels vous aurez bientôt accès pourraient ne pas être conformes aux exigences réglementaires canadiennes. Les autorisations en matière de commercialisation et la disponibilité des produits peuvent différer entre le Canada et d’autres pays.

Le Mois du cœur 2020, moment idéal pour se concentrer sur la santé cardiovasculaire

Février étant le Mois du cœur, c’est le moment idéal pour souligner l’importance de la santé cardiovasculaire et attirer l’attention sur ce que nous pouvons faire pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire.

Les maladies du cœur touchent quelque 2,4 millions d’adultes au Canada (données de 2012-2013), et représentent la deuxième cause de décès chez les Canadiens. Un taux élevé de cholestérol des lipoprotéines de faible densité (C-LDL), ou « mauvais » cholestérol, peut accroître le risque de crise cardiaque.

Toutefois, les résultats d’un sondage mené par Amgen à l’échelle mondiale et visant à évaluer les perceptions et les connaissances des survivants d’une crise cardiaque âgés de plus de 40 ans à l’égard du lien entre cholestérol et événements cardiovasculaires (CV) montrent que 56 % des répondants canadiens ne considèrent pas un taux de cholestérol élevé comme étant un problème de santé chronique nécessitant une prise en charge et des soins à long terme.

Les résultats du sondage montrent que même si les personnes qui survivent à une crise cardiaque tentent concrètement d’améliorer leur santé cardiovasculaire en faisant attention à leur alimentation, en surveillant leur tension artérielle et leur taux de cholestérol, et en se préoccupant de leur poids, 24 % d’entre elles croient que l’incidence d’un taux élevé de cholestérol sur le risque de subir une autre crise cardiaque est plutôt négligeable.

En fait, seulement 48 % des survivants d’une crise cardiaque connaissent leur taux de cholestérol actuel et leur taux cible; par ailleurs, 88 % de ceux qui ont un taux de cholestérol élevé ne considèrent pas qu’il s’agit d’un des principaux facteurs de risque de survenue d’un autre événement.

Les maladies du cœur demeurent malheureusement l’un des plus grands problèmes de santé au Canada. En ce Mois du cœur, consultez votre médecin pour savoir comment améliorer votre santé cardiovasculaire et réduire le risque de subir un événement CV qui pourrait bouleverser votre vie.

Vous trouverez ci-dessous une infographie présentant les résultats du volet canadien du sondage.

© 2016-2019 Amgen Inc. All rights reserved.

Politique de confidentialité du site Web Modalités d’utilisation